PARTAGEZ Post

Blogues

Revue du TSX du 17 novembre 2021 et Résultats de Métro (TSX: MRU)

tsx-metro

Les actions se sont négociées sur une note mitigée mardi pour terminer la journée avec des gains mineurs au milieu de la hausse des valeurs technologiques et industrielles. L’ indice composé TSX s’est établi à 21 717, en hausse de 0,2 %, ou 34 points, par rapport à la clôture de la session précédente. Alors que les données de ventes au détail meilleures que prévu aux États-Unis ont stimulé la confiance des investisseurs, la faiblesse des prix des matières premières a limité les gains du marché au sens large.

Principaux acteurs du TSX et actions actives

Hier , les actions technologiques comme Docebo , BlackBerry et Converge Technology Solutions figuraient parmi les principaux gagnants du principal indice boursier de Toronto. L’action Docebo a bondi de 6,4% lors de la dernière séance. BlackBerry et Converge Technology ont augmenté respectivement de 4,1% et 3,7%.

Les actions de NFI Group , Nexgen Energy , Lithium Americas , Denison Mines et Village Farms International ont fortement chuté, faisant d’eux les cinq moins performants de l’indice de référence. Les actions NFI ont perdu environ 10 % de leur valeur au cours de la dernière session, et les quatre autres actions ont perdu au moins 4 % chacune.

Enbridge , la Financière Manuvie et la Financière Sun Life ont été les plus actifs actions canadiennes le 16 Novembre en fonction de leur volume d’échanges quotidien.

METRO annonce ses résultats du quatrième trimestre 2021

FAITS SAILLANTS DU QUATRIÈME TRIMESTRE 2021

  • Chiffre d’affaires de 4 092,0 millions $, en baisse de 1,2 %, et en hausse de 6,0 % versus 2019
  • Chiffre d’affaires des magasins d’alimentation comparables en baisse de 2,9 %, et en hausse de 6,8 % versus 2019
  • Chiffre d’affaires des pharmacies comparables en hausse de 4,1 %, et en hausse de 9,8 % versus 2019
  • Bénéfice net de 194,0 millions $, en hausse de 4,0 %, et bénéfice net ajusté(1) de 200,6 millions $, en hausse de 3,9 %, et en hausse de 15,9 % et 15,3 % respectivement versus 2019
  • Bénéfice net dilué par action de 0,79 $, en hausse de 6,8 %, et bénéfice net dilué par action ajusté(1) de 0,81 $, en hausse de 5,2 %, et en hausse de 19,7 % et 19,1 % respectivement versus 2019
  • Dépenses liées à la COVID-19 totalisant 9 millions $

FAITS SAILLANTS DE L’EXERCICE 2021

  • Chiffre d’affaires de 18 283,0 millions $, en hausse de 1,6 %, et en hausse de 9,0 % versus 2019
  • Bénéfice net de 825,7 millions $, en hausse de 3,7 % et bénéfice net ajusté(1) de 854,2 millions $, en hausse de 3,0 %, et en hausse de 15,6 % et 16,8 % respectivement versus 2019
  • Bénéfice net dilué par action de 3,33 $, en hausse de 6,1 % et bénéfice net dilué par action ajusté(1) de 3,44 $, en hausse de 5,2 %, et en hausse de 19,8 % et 21,1 % respectivement versus 2019
  • Dépenses liées à la COVID-19 totalisant 104 millions $, incluant 24 millions $ de cartes cadeaux offertes aux employés de première ligne
  • Niveau record de dépenses en capital de près de 600 millions $

12 semaines / Exercices financiers

(en millions de dollars, sauf le bénéfice net par action)

2021

%

2020

%

Variation (%)

Chiffre d’affaires

4 092,0

100,0

4 143,6

100,0

(1,2)

Bénéfice opérationnel avant amortissement

403,6

9,9

403,5

9,7

Bénéfice opérationnel avant amortissement ajusté(2)

403,6

9,9

403,5

9,7

Bénéfice net

194,0

4,7

186,5

4,5

4,0

Bénéfice net dilué par action

0,79

0,74

6,8

Bénéfice net ajusté(1)

200,6

4,9

193,1

4,7

3,9

Bénéfice net dilué par action ajusté(1)

0,81

0,77

5,2

52 semaines / Exercices financiers

(en millions de dollars, sauf le bénéfice net par action)

2021

%

2020

%

Variation (%)

Chiffre d’affaires

18 283,0

100,0

17 997,5

100,0

1,6

Bénéfice opérationnel avant amortissement

1 732,5

9,5

1 683,6

9,4

2,9

Bénéfice opérationnel avant amortissement ajusté(2)

1 732,5

9,5

1 691,1

9,4

2,4

Bénéfice net

825,7

4,5

796,4

4,4

3,7

Bénéfice net dilué par action

3,33

3,14

6,1

Bénéfice net ajusté(1)

854,2

4,7

829,1

4,6

3,0

Bénéfice net dilué par action ajusté(1)

3,44

3,27

5,2

_________________________

(1)

Consulter le tableau « Ajustements au bénéfice net » et la section « Mesures non conformes aux IFRS »

(2)

Consulter le tableau « Ajustements au bénéfice opérationnel avant amortissement » et la section « Mesures non conformes aux IFRS »

(3)

Consulter la section « Informations prospectives »

MESSAGE DU PRÉSIDENT

« Nous avons terminé l’exercice 2021 en force avec une croissance du bénéfice net au quatrième trimestre malgré des ventes inférieures alors que nous avions réalisé un chiffre d’affaires exceptionnel l’an dernier. Avec l’assouplissement des restrictions gouvernementales au cours de l’été, une part de la consommation alimentaire a réintégré le secteur de la restauration néanmoins, notre chiffre d’affaires alimentaire continue de se comparer favorablement aux niveaux pré-pandémiques. Nous continuons d’investir dans la modernisation de notre chaîne d’approvisionnement, notre réseau de magasins et notre stratégie omnicanale avec un niveau record d’investissements en immobilisations cette année. Je tiens à remercier tous nos collègues pour leur dévouement à bien servir nos clients au quotidien durant la pandémie, tout en exécutant avec succès nos priorités stratégiques à long terme », a déclaré Eric La Flèche, président et chef de la direction.

RÉSULTATS D’EXPLOITATION

CHIFFRE D’AFFAIRES

Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre de l’exercice 2021 demeure élevé atteignant 4 092,0 millions $ comparativement à 4 143,6 millions $ au quatrième trimestre de 2020, une baisse de 1,2 % alors que nous avions réalisé des ventes exceptionnellement élevées l’an dernier dues à la pandémie, mais une hausse de 6,0 % sur deux ans. Le chiffre d’affaires des magasins d’alimentation comparables a été en baisse de 2,9 % par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent (hausse de 10,0 % en 2020), mais en hausse de 6,8 % comparativement au quatrième trimestre de 2019. Les ventes alimentaires en ligne sont demeurées stables par rapport à l’an dernier (hausse d’environ 160 % en 2020). Notre panier alimentaire a connu une inflation d’environ 2,0 % (1,0 % au troisième trimestre de 2021). Le chiffre d’affaires des pharmacies comparables a connu une hausse de 4,1 % (5,5 % en 2020), soit une hausse de 6,7 % pour les médicaments d’ordonnance et une baisse de 1,1 % pour les produits de la section commerciale car le chiffre d’affaires de l’an dernier avait profité d’une hausse significative des ventes de produits liés à la COVID-19 tels que les masques et les produits de désinfection.

Le chiffre d’affaires de l’exercice 2021 a atteint 18 283,0 millions $ comparativement à 17 997,5 millions $ pour l’exercice 2020, une hausse de 1,6 %.

BÉNÉFICE OPÉRATIONNEL AVANT AMORTISSEMENT

Cette mesure du bénéfice exclut les frais financiers, les impôts et l’amortissement.

Le bénéfice opérationnel avant amortissement du quatrième trimestre de l’exercice 2021 a été de 403,6 millions $ ou 9,9 % du chiffre d’affaires et est demeuré stable comparativement au trimestre correspondant de l’exercice 2020.

Le bénéfice opérationnel avant amortissement pour l’exercice 2021 a été de 1 732,5 millions $ ou 9,5 % du chiffre d’affaires, une hausse de 2,9 % comparativement à l’exercice précédent. Au cours de l’exercice 2020, nous avons enregistré une perte de 7,5 millions $ sur la disposition de notre filiale de repas prêts-à-cuisiner. En excluant cet élément, le bénéfice opérationnel avant amortissement ajusté(2) de l’exercice 2021 a augmenté de 2,4 % versus l’exercice précédent.

Ajustements au bénéfice opérationnel avant amortissement (BO)(2)

52 semaines / Exercices financiers

2021

2020

(en millions de dollars, sauf indication contraire)

BO

Chiffre
d’affaires

(%)

BO

Chiffre
d’affaires

(%)

Bénéfice opérationnel avant amortissement

1 732,5

18 283,0

9,5

1 683,6

17 997,5

9,4

Perte sur la disposition d’une filiale

7,5

Bénéfice opérationnel avant amortissement 
     ajusté(2)

1 732,5

18 283,0

9,5

1 691,1

17 997,5

9,4

Notre taux de marge brute a été de 20,4 % et 20,0 % pour le quatrième trimestre et l’exercice 2021 comparativement à 20,2 % et à 19,9 % pour les périodes correspondantes de 2020.

Notre pourcentage de charges d’exploitation sur le chiffre d’affaires a été de 10,5 % au quatrième trimestre de l’exercice 2021 comparativement à 10,4 % pour le même trimestre de l’exercice 2020. Les dépenses liées à la COVID-19 représentent environ 9 millions $ au quatrième trimestre de l’exercice 2021 comparativement à environ 27 millions $ au même trimestre l’an dernier. Cette diminution a été compensée par une augmentation des coûts liés aux activités et services qui ont été rétablis après avoir été initialement interrompus au début de la pandémie.

Pour l’exercice 2021, notre pourcentage de charges d’exploitation sur le chiffre d’affaires a été de 10,5 %, stable versus l’exercice 2020. Les dépenses liées à la COVID-19 représentent environ 104 millions $ pour l’exercice 2021 incluant 24 millions $ de cartes cadeaux offertes aux employés de première ligne, comparativement à 137 millions $ en 2020. Cette diminution de 33 millions $ a été compensée par une augmentation des autres dépenses d’exploitation, principalement liées aux activités et aux services qui ont été rétablis après avoir été initialement interrompus au début de la pandémie, et par des coûts d’environ 10 millions $ liés à la transition vers notre nouveau centre de distribution en Ontario.

AMORTISSEMENT ET FRAIS FINANCIERS NETS

La dépense d’amortissement pour le quatrième trimestre de l’exercice 2021 a été de 110,8 millions $ comparativement à 118,5 millions $ pour le trimestre correspondant de 2020. Nous avions enregistré au cours du quatrième trimestre de 2020 des amortissements accélérés totalisant 10,7 millions $ en lien avec l’ouverture de notre nouveau centre de distribution de produits frais en Ontario. Pour l’exercice 2021, la dépense d’amortissement a été de 478,3 millions $ comparativement à 462,5 millions $ pour l’exercice 2020. Cette augmentation reflète les investissements supplémentaires dans la chaîne d’approvisionnement et la logistique ainsi que dans la technologie en magasin.

Les frais financiers nets pour le quatrième trimestre de l’exercice 2021 ont été de 28,7 millions $ comparativement à 30,8 millions $ pour le trimestre correspondant de 2020. Pour l’exercice 2021, les frais financiers nets ont été de 133,5 millions $ comparativement à 136,8 millions $ en 2020.

IMPÔTS SUR LES BÉNÉFICES

La charge d’impôts a été de 70,1 millions $ au quatrième trimestre de l’exercice 2021 avec un taux d’imposition effectif de 26,5 % comparativement à 67,7 millions $ et 26,6 % au quatrième trimestre de l’exercice 2020. Pour l’exercice 2021, la charge d’impôts a été de 295,0 millions $ comparativement à 287,9 millions $ pour l’exercice 2020, avec un taux d’imposition effectif de 26,3 % comparativement à 26,6 %.

BÉNÉFICE NET ET BÉNÉFICE NET AJUSTÉ(1)

Le bénéfice net du quatrième trimestre de l’exercice 2021 a été de 194,0 millions $ comparativement à 186,5 millions $ pour le trimestre correspondant de 2020, et le bénéfice net dilué par action de 0,79 $ par rapport à 0,74 $ en 2020, en hausse de 4,0 % et 6,8 % respectivement, et en hausse de 15,9 % et 19,7 % respectivement sur deux ans. En excluant les éléments spécifiques présentés dans le tableau ci-dessous, le bénéfice net ajusté(1) du quatrième trimestre de l’exercice 2021 a été de 200,6 millions $ comparativement à 193,1 millions $ pour le trimestre correspondant de 2020 et le bénéfice net dilué par action ajusté(1) de 0,81 $ comparativement à 0,77 $, soit des hausses de 3,9 % et 5,2 % respectivement, et en hausse de 15,3 % et 19,1 % respectivement sur deux ans.

Le bénéfice net de l’exercice 2021 a été de 825,7 millions $ comparativement à 796,4 millions $ pour l’exercice 2020, soit une hausse de 3,7 %. Le bénéfice net dilué par action a été de 3,33 $ par rapport à 3,14 $ l’an passé, en hausse de 6,1 %. En excluant les éléments spécifiques présentés dans le tableau ci-dessous, le bénéfice net ajusté(1) de l’exercice 2021 a été de 854,2 millions $ comparativement à 829,1 millions $ pour l’exercice 2020 et le bénéfice net dilué par action ajusté(1) de 3,44 $ comparativement à 3,27 $, soit des augmentations de 3,0 % et 5,2 % respectivement. L’impact du conflit de travail au centre de distribution Jean Coutu survenu au cours du premier trimestre de 2021, a été d’environ 0,05 $ par action.

Ajustements au bénéfice net(1)

12 semaines / Exercices financiers

2021

2020

Variation (%)

(en millions
de dollars)

BPA dilué
(en dollars)

(en millions
de dollars)

BPA dilué
(en dollars)

Bénéfice
net

BPA
dilué

Bénéfice net

194,0

0,79

186,5

0,74

4,0

6,8

Amortissement des immobilisations incorporelles 
     acquises dans le cadre de l’acquisition du 
     Groupe Jean Coutu, net d’impôts

6,6

6,6

Bénéfice net ajusté(1)

200,6

0,81

193,1

0,77

3,9

5,2

52 semaines / Exercices financiers

2021

2020

Variation (%)

(en millions
de dollars)

BPA dilué
(en dollars)

(en millions
de dollars)

BPA dilué
(en dollars)

Bénéfice
net

BPA
dilué

Bénéfice net

825,7

3,33

796,4

3,14

3,7

6,1

Perte sur la disposition d’une filiale, nette      

d’impôts

4,2

Amortissement des immobilisations incorporelles      

     acquises dans le cadre de l’acquisition du      

     Groupe Jean Coutu, net d’impôts

28,5

28,5

Bénéfice net ajusté(1)

854,2

3,44

829,1

3,27

3,0

5,2

 

PROGRAMME DE RACHAT D’ACTIONS

Le 30 septembre 2021, la Société a annoncé l’amendement de son programme de rachat d’actions dans le cours normal des activités. Cet amendement permet à la Société de racheter jusqu’à 1 500 000 de ses actions ordinaires de plus portant le nombre total d’actions ordinaires pouvant être rachetées en vertu du programme à 8 500 000 entre le 25 novembre 2020 et le 24 novembre 2021. Au 9 novembre 2021, la Société a racheté 8 500 000 de ses actions ordinaires à un prix moyen de 58,55 $, pour une considération totale de 497,7 millions $. La Société a l’intention(3) de renouveler son programme de rachat d’actions afin de se doter d’une option supplémentaire pour utiliser ses liquidités excédentaires.

DIVIDENDES

Le conseil d’administration a déclaré, le 27 septembre 2021, un dividende trimestriel de 0,25 $ par action, le même montant déclaré au dernier trimestre.

ÉVENTUALITÉS

Dans le cours normal de ses activités, la Société est exposée à diverses éventualités telles que décrites dans les états financiers annuels consolidés audités pour l’exercice se terminant le 26 septembre 2020 de la Société.

En mai 2019, deux demandes d’autorisation de recours collectifs liées aux opioïdes ont été déposées en Ontario et au Québec par des usagers d’opioïdes contre un important groupe de défendeurs dont une filiale de la Société, Pro Doc Ltée. En février 2020, une demande d’autorisation de recours collectifs liés aux opioïdes a été déposée en Colombie-Britannique par des usagers d’opioïdes contre un important groupe de défendeurs dont des filiales de la Société, Pro Doc Ltée. et Le Groupe Jean Coutu (PJC) inc. En avril 2021, une demande d’autorisation d’une action collective liée au opioïdes contre plusieurs défendeurs dont Pro Doc Ltée et Le Groupe Jean Coutu (PJC) inc. a été notifiée par la Ville de Grande Prairie, en Alberta. En septembre 2021, une demande d’autorisation d’une action collective liée aux opioïdes contre plusieurs défendeurs dont Pro Doc Ltée et Le Groupe Jean Coutu (PJC) Inc. a également été notifiée par la Peter Ballantyne Cree Nation et la Lac La Ronge Indian Band, en Saskatchewan. Les allégations formulées dans ces demandes d’autorisation de recours collectifs sont similaires à celles formulées dans la demande d’autorisation de recours collectif déposée en août 2018 par la province de la Colombie-Britannique contre de nombreux fabricants et distributeurs d’opioïdes, dont des filiales de la Société, Pro Doc Ltée et Le Groupe Jean Coutu (PJC) Inc. Ces recours collectifs proposés portent notamment sur des allégations d’infractions à la Loi sur la concurrence, de représentations frauduleuses et inexactes, d’absence d’information ainsi que de négligence. La province de Colombie-Britannique réclame au nom du gouvernement fédéral et des gouvernements provinciaux et territoriaux un montant (indéterminé) de dommages-intérêts au chapitre des charges qui aurait été engagées dans le paiement d’ordonnances d’opioïdes et d’autres coûts de soins de santé qui seraient liés à la dépendance aux opioïdes alors que les recours collectifs proposés en Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique qui ont été intentés par des usagers d’opioïdes visent le recouvrement de dommages-intérêts au nom de tous les usagers d’opioïdes directement. Quant au recours en Alberta, la Ville de Grande Prairie poursuit en son nom et au nom de toutes les municipalités canadiennes et gouvernements locaux et réclame un montant indéterminé en dommages-intérêts pour des coûts de sécurité publique, de services sociaux et de justice pénale prétendument engagés en raison de la crise des opioïdes. En Saskatchewan, la nation Cree Peter Ballantyne et la bande Lac La Rogue Indian Band, deux Premières Nations, intentent une action collective similaire à celle de l’Alberta au nom de toutes les communautés et gouvernements des Premières Nations, Inuit et Metis du Canada et réclament également un montant indéterminé. La Société estime que ces procédures sont sans fondement et que, dans certains cas, il y a même absence de juridiction. Aucune provision pour pertes éventuelles n’a été comptabilisée dans les états financiers annuels consolidés de la Société.

INFORMATIONS PROSPECTIVES

Nous avons utilisé, dans le présent rapport, diverses expressions qui pourraient, au sens de la réglementation des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, constituer des informations prospectives. De façon générale, toute déclaration contenue dans le présent rapport qui ne constitue pas un fait historique peut être considérée comme une déclaration prospective. Les expressions « prédire », « avoir l’intention » et autres expressions similaires indiquent en général des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives pouvant être contenues dans le présent rapport font référence à des hypothèses sur l’industrie alimentaire et pharmaceutique au Canada, l’économie en général, notre budget annuel ainsi que notre plan d’action 2022.

Ces déclarations prospectives ne donnent pas de garantie quant à la performance future de la Société et elles supposent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes pouvant faire en sorte qu’elles ne se réalisent pas. L’arrivée d’un nouveau concurrent est un exemple des risques décrits à la rubrique « Gestion des risques » du rapport annuel 2020 qui pourraient influer sur la réalisation de ces déclarations. Tout comme pour les risques mentionnés précédemment, la pandémie de COVID-19 constitue également un risque qui pourrait avoir un impact sur les activités, l’exploitation, les projets et le rendement de la Société ainsi que sur la réalisation des déclarations prospectives contenues dans le présent document.

Nous croyons que nos déclarations sont raisonnables et pertinentes à la date de publication du présent rapport et qu’elles représentent nos attentes. La Société n’a pas l’intention de mettre à jour les déclarations prospectives qui pourraient être contenues dans le présent rapport, sauf si cela est requis par la loi.

MESURES NON CONFORMES AUX IFRS

En plus de fournir des mesures du bénéfice selon les Normes internationales d’information financière (IFRS), nous avons inclus certaines mesures du bénéfice non conformes aux IFRS. Ces mesures sont présentées à titre d’information relative, elles n’ont pas de sens normalisé par les IFRS et elles ne peuvent pas être comparées à des mesures du même type présentées par d’autres sociétés publiques.

BÉNÉFICE OPÉRATIONNEL AVANT AMORTISSEMENT AJUSTÉ, BÉNÉFICE NET AJUSTÉ ET BÉNÉFICE NET DILUÉ PAR ACTION AJUSTÉ

Le bénéfice opérationnel avant amortissement ajusté, le bénéfice net ajusté et le bénéfice net dilué par action ajusté sont des mesures du bénéfice excluant l’incidence de certains éléments qui doivent être comptabilisés en vertu des IFRS. Il s’agit de mesures non conformes aux IFRS. Nous sommes d’avis que les lecteurs d’états financiers sont mieux informés des résultats d’exploitation de la période courante et de la période correspondante de l’exercice précédent en présentant les résultats sans ces éléments qui ne sont pas nécessairement représentatifs de la performance de la Société. Ainsi, les lecteurs d’états financiers sont en mesure de mieux analyser les tendances sur une base comparative, d’évaluer la performance financière de la Société et de juger de ses perspectives d’avenir. L’exclusion de certains éléments des mesures du bénéfice ne signifie pas que ces éléments sont nécessairement non récurrents.

PERSPECTIVES(3)

Bien qu’il soit difficile de prédire comment les habitudes de nos clients, le marché de l’emploi et l’inflation du panier alimentaire évolueront à court terme, les assises de notre entreprise demeurent solides et notre chiffre d’affaires continuent de se comparer favorablement aux niveaux pré-pandémiques. Notre industrie subit des pressions d’inflation des coûts, principalement en ce qui concerne le coût des marchandises vendues, mais nous nous efforcerons de continuer à offrir la meilleure valeur possible à nos clients. Nos investissements dans nos projets de modernisation de la chaîne d’approvisionnement demeurent sur la bonne voie, avec seulement des retards mineurs dus à la pandémie, et nous augmentons la capacité de notre réseau d’épicerie en ligne à un rythme mesuré. Alors que nous entamons un nouvel exercice financier, notre principal objectif est de dépasser les attentes de nos clients chaque jour tout en mettant en œuvre nos priorités stratégiques.

SOURCE METRO INC.

Renseignements: François Thibault, Vice-président exécutif, chef de la direction financière et trésorier, Tél. : (514) 643-1003; Service des relations avec les investisseurs : Tél. : (514) 643-1000, www.metro.ca

Liens connexes

https://corpo.metro.ca/

PARTAGEZ Post

Commentez