PARTAGEZ Post

Blogues

La Banque Nationale du Canada (TSX:NA) semble encore bon marché

banque-nationale

La Banque Nationale du Canada (TSX:NA) semble encore trop bon marché pour être ignorée par ceux qui cherchent à jouer le grand rebond du marché boursier vers de nouveaux sommets.

L’indice TSX a atteint un nouveau sommet historique lors de la séance de négociation haussière de mardi. En effet, les haussiers sont de retour, faisant grimper les actions beaucoup plus haut. Avec le Nasdaq 100, axé sur la technologie et la croissance, il semble certainement que le pire de cette correction brutale du premier trimestre soit passé.

Bien que “l’atterrissage en douceur” de la Fed puisse ou non se produire, alors que la crise Ukraine-Russie et les risques liés au COVID augmentent , il ce pourrait que nous aillons atteint un point où les investisseurs sont heureux que la Fed soit prête à réduire l’inflation, même si elle signifie provoquer un peu de volatilité sur des marchés à court terme. Qu’on le veuille ou non, l’économie peut supporter six ou même sept autres hausses de taux par rapport aux niveaux actuels.

La demande est robuste et les pressions inflationnistes sont de mauvaises nouvelles pour la santé à long terme de l’économie. En effet, il ne peut y avoir de croissance économique sur une période prolongée tant que l’inflation n’aura pas été maîtrisée.

Quoi qu’il en soit, l’indice TSX est déjà en plein essor, propulsé par de nombreux titres de premier ordre qui n’ont probablement pas encore terminé leur remontée. Considérez la Banque Nationale du Canada (TSX:NA) , un titre bancaire sous-estimé à garder sous le radar.

Les actions de la Banque Nationale ont connu une séance agitée, bien que verte, mardi, alors que les investisseurs évaluaient la possibilité que le gouvernement cible la rentabilité des grandes banques. En effet, une telle décision prendrait probablement une grosse part des actions bancaires en plein essor. Pourtant, l’environnement économique est robuste, car le mélange parfait de taux plus élevés et d’une forte croissance économique entre en jeu.

La Banque Nationale est sous-estimée, selon les experts. Il a connu une année 2020 solide, mais est tombé à plat sur le dos d’une fin douteuse de 2021. À 10,6 fois les bénéfices. Avec un rendement de 3,5 %, les investisseurs peuvent très bien s’en tirer. Le riche potentiel de paiement et d’appréciation du capital pourrait vous aider à rester au-dessus de l’inflation jusqu’à ce qu’elle revienne vers la fourchette cible de 2 à 3 %.

L’action NA est de retour à la négociation avec une décote relative par rapport à son groupe de pairs. La décote est injustifiée et il se pourrait que le titre rebondisse rapidement une fois que les taux d’intérêts deviendront plus perturbateur.

PARTAGEZ Post

Commentez

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>