PARTAGEZ Post

Blogues

Air Canada (TSX: AC) le pour et le contre

air-canada-2

Les actions d’  Air Canada (TSX: AC) ont augmenté d’environ 34% au cours des six derniers mois. Cependant, il est toujours en baisse d’environ 52% en un an, ce qui en fait un investissement attractif à long terme. 

Le contre  

Air Canada a déçu sa performance au quatrième trimestre. Ses revenus sont restés faibles, reflétant une baisse de la demande dans un contexte de pandémie. Air Canada a déclaré des revenus de 827 millions de dollars, ce qui reflète une baisse de 3,6 milliards de dollars par rapport à la même période de l’année précédente. Ses sièges ont été réduits de 77%. De plus, les passagers ont chuté d’environ 89%. 

Alors que la baisse des revenus est restée un frein à ses résultats, la perte d’exploitation d’Air Canada s’est creusée sur une base trimestrielle. La compagnie aérienne a déclaré une perte d’exploitation d’environ 1 milliard de dollars au quatrième trimestre, contre 785 millions de dollars au troisième trimestre et un bénéfice d’exploitation de 145 millions de dollars à l’exercice précédent. 

La dette nette d’Air Canada a augmenté d’environ 75% d’une année à l’autre pour s’établir à 5 milliards de dollars au quatrième trimestre. 

Des défis persistent à court terme 

Malgré le développement du vaccin, la vaccination généralisée prendra probablement un certain temps, ce qui nuira probablement à la performance financière d’Air Canada à court terme. Air Canada prévoit réduire sa capacité d’environ 85% au premier trimestre de 2021, ce qui est supérieur à une réduction de 83% au cours de la période de l’année précédente. 

Le pour

Les actions d’Air Canada sont attrayantes à long terme,  malgré les défis à court terme. La vaccination généralisée, en particulier dans la seconde moitié de l’année, pourrait être susceptible d’alléger les mesures de Covid-19 et de stimuler la demande des passagers. 

Air Canada a considérablement réduit ses coûts en 2020, y compris la réduction de l’effectif et le retrait permanent de 79 appareils plus anciens de sa flotte. La reprise de la demande et la baisse de la base de coûts devraient soutenir sa rentabilité à long terme et faire grimper son action. De plus, Air Canada devrait déclarer des revenus supplémentaires en 2021 et au-delà. La demande accrue des entreprises de commerce électronique et des services de livraison spécialisés dans le commerce électronique devrait stimuler ses revenus et sa performance financière dans les années à venir. La baisse des actions d’Air Canada demeure faible, tandis que la reprise de la demande devrait faire grimper ses actions au cours des deux à trois prochaines années.

PARTAGEZ Post

Commentez