PARTAGEZ Post

Blogues

2 actions canadiennes bon marché en ce moment

Action-boursiere-pas-chere

SOURCE: fool.ca

Alors que des indices les plus convoités se négocient à des niveaux records, certaines actions se négocient à une valorisation attrayante et sont sous-évaluées. Nous examinons ici deux de ces actions qui ont sous-performé au cours de la dernière année, mais qui sont sur le point de remonter en 2020.

Fiera Capital Corp.

Fiera Capital (TSX: FSZ) est une société de gestion de placements établie au Canada qui offre des conseils en placement et des services connexes aux investisseurs institutionnels, aux particuliers et aux clients privés. L’entreprise génère près de 50% des revenus du Canada, plus de 35% des ventes des États-Unis et le reste des marchés européens et internationaux.

Au cours de la dernière année, Fiera Corp a rapporté un peu moins de 4%. Il a gravement sous-performé S&P 500, en hausse de près de 26% au cours des 12 derniers mois. Les actions de Fiera se négocient actuellement à 12,88 $ (au moment de la rédaction.)

L’action a un prix à terme sur multiple de 8,4. Comparativement, les analystes s’attendent à une augmentation des ventes des entreprises de 18,9% à 642,13 millions de dollars en 2019 et de 11,7% à 717,48 millions de dollars en 2020.

Ses bénéfices devraient également progresser de 23,4% en 2019, de 13,6% en 2020 et d’un taux annuel de 14,8% au cours des cinq prochaines années. Nous pouvons voir que le titre est sous-évalué, surtout après avoir représenté un rendement de dividende juteux de 6,7%.

Fiera a un ratio capitalisation boursière / chiffre d’affaires de 2 et un ratio valeur d’entreprise / chiffre d’affaires de 2,8. Il a un ratio prix / livre de 2,3 et un ratio PEG sur 5 ans estimé à 0,64, ce qui est vraiment bon marché compte tenu des taux de croissance à deux chiffres des bénéfices et des ventes.

Les investisseurs peuvent s’inquiéter de la performance de l’action en cas de récession, ce qui entraînerait la liquidation des avoirs des clients et une liquidation plus large du marché.

Cela dit, nous savons également qu’il est impossible de chronométrer les marchés, de sorte que les investisseurs peuvent plutôt profiter d’un stock de croissance avec un potentiel de hausse significatif.

Enerplus Corp.

Enerplus Corp. (TSX: ERF) est une société pétrolière et gazière canadienne. Elle détient des intérêts de propriété pétrolière et gazière aux États-Unis dans le Dakota du Nord, le Montana et la Pennsylvanie ainsi que dans les provinces de l’Ouest canadien, à savoir l’Alberta, la Saskatchewan et la Colombie-Britannique.

Enerplus génère près de 85% des ventes aux États-Unis et le reste au Canada. Enerplus a perdu de sa valeur considérablement au fil des ans. Le titre est passé de 17 $ en août 2018 à son prix actuel de 7,55 $, soit une baisse de 56%.

Plusieurs sociétés énergétiques canadiennes ont connu un ralentissement des ventes et de la rentabilité en raison de la baisse des prix du pétrole, de la lenteur des prêts et des retards dans les projets. Les bénéfices d’Enerplus au cours des cinq prochaines années ont diminué d’un taux annuel de 10%, entraînant une baisse des rendements boursiers.

Cependant, selon les estimations des analystes, les bénéfices d’Enerplus devraient augmenter de 37% par an au cours des cinq prochaines années, malgré une baisse de 34% en 2019. Cela signifie que les bénéfices des entreprises pourraient augmenter de 65% par an entre 2020 et 2023.

Le stock a un prix à terme multiple de 6,8 et un ratio capitalisation boursière / chiffre d’affaires de 1,2 et un ratio valeur d’entreprise / chiffre d’affaires de 1,53. Il a un ratio prix / livre de 0,96 et un ratio PEG sur cinq ans estimé à seulement 0,23, ce qui en fait un achat idéal pour les investisseurs à contre-courant.

Enerplus est optimiste quant à la génération de flux de trésorerie disponibles positifs si les prix du pétrole dépassent la barre des 50 USD. Avec un rendement en dividendes à terme de 1,42% et un taux de distribution de 7%, les investisseurs peuvent s’attendre à ce que la société augmente les dividendes une fois que les prix du pétrole auront augmenté.

PARTAGEZ Post

Commentez

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>